Assurance Dépendance : Comment bien choisir ?

Pour vous accompagner dans vos démarches, découvrez nos réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’Assurance Dépendance.

Je suis en bonne santé. Pourquoi souscrire une assurance dépendance ?

Plus vous souscrivez jeune, plus le montant de votre cotisation sera avantageux (il est calculé en fonction de votre âge lors de la souscription) et il n’augmentera pas en fonction de votre âge.
De plus, vous avez davantage de chance de pouvoir répondre aux questions de santé et donc de bénéficier d’une aide financière le moment venu.

Vous devez aussi savoir qu’en 2040, quelque 2 millions de personnes en France devraient être dépendantes, soit 8,9 % des plus de 60 ans ; un nombre en hausse de 73 % par rapport à 2010(1).

En d’autres termes, la dépendance concernera un nombre croissant d’entre nous dans les années à venir.

Qu'est-ce que la dépendance ?

La dépendance est définie en général comme l’impossibilité absolue et définitive d’accomplir seul, c’est-à-dire sans l’assistance d’une tierce personne, certains actes de la vie quotidienne qui sont :

- se déplacer dans le domicile ;
- s’habiller et se déshabiller ;
- se laver ;
- s’alimenter et boire ;
- passer de chacune des 3 positions debout/assis/couché à l’autre, dans les deux sens.

Les actes de la vie quotidienne permettent d’évaluer les capacités physiques et le degré d’autonomie d’une personne. Cette évaluation peut éventuellement être complétée par le test cognitif MMS de Folstein pour tester les fonctions cognitives de la personne. Ce test est notamment utilisé dans le cadre d’un dépistage de la démence de type Alzheimer.

Sur Aviva Capital Dépendance, l’assuré est reconnu en état de dépendance partielle à partir du moment où il se trouve dans l’une des situations suivantes :

- Dépendance physique : Être dans l’incapacité totale et définitive médicalement constatée, d’accomplir seul, au moins 3 des 5 actes élémentaires de la vie quotidienne.

- Dépendance psychique : En cas d’altération des fonctions cognitives, avoir constamment besoin d’être surveillé ou incité pour la réalisation d’au moins 2 des 5 actes élémentaires de la vie quotidienne et que le résultat au test cognitif MMS de Folstein soit inférieur ou égal à 15.

A partir de quand suis-je protégé par ce contrat d'assurance dépendance ?

Sur Aviva Capital Dépendance, vous êtes protégé immédiatement en cas de dépendance consécutive à un accident survenant après votre souscription. 

En cas de dépendance consécutive à une maladie, votre protection débute après un délai de carence de 2 ans suivant votre souscription. Ce délai de carence s’applique également en cas de dépendance consécutive à une affection neuro-dégénérative, neurologique  ou psychiatrique, à la maladie de Parkinson, d’Alzheimer (ou tout état de démence sénile)  à la sclérose en plaques.

Si votre dépendance est reconnue ou résulte d’une maladie ayant débuté pendant ce délai, vous ne pouvez prétendre au versement de la prestation. En conséquence, nous résilions votre souscription et vous remboursons l’intégralité des cotisations déjà versées.

Est-ce qu'Aviva peut résilier mon contrat Aviva Capital Dépendance ? 

Nous nous engageons à ne pas interrompre vos garanties tant que vous réglez vos cotisations.

Pourquoi se protéger dès la dépendance partielle ?

La dépendance partielle survient généralement beaucoup plus tôt que la dépendance totale. Et elle dure plus longtemps, entraînant des frais très lourds à supporter.

Tout le détail des garanties, y compris les exclusions et les délais de carence, figurent dans les Conditions Générales jointes à la demande de documentation du produit Aviva Capital Dépendance. 

(1)    Source : Insee – chiffres publiés dans le supplément du Monde « Argent et Placements » du mercredi 5 mars 2014.