Organiser les obsèques de son vivant

Pourquoi y penser dès maintenant ?

Prévoir ses obsèques permet de s’assurer du respect de ses volontés, de décharger ses proches des soucis d’organisation et de leur épargner des dépenses dans un moment difficile pour eux. C’est aujourd’hui lune solution simple pour régler un problème qui se pose à chacun d’entre nous.

Voici nos conseils :

Exprimer ses volontés pour ses obsèques

Inhumation ou crémation ? Cérémonie religieuse ou seulement civile ? Enterré(e) ici ou bien plutôt là ? Fleurs ou dons à une association ?... Mieux vaut choisir dès maintenant, en consignant ses souhaits par écrit, sachant que la loi oblige les héritiers à suivre les volontés du défunt. Les dernières volontés doivent être rédigées en deux exemplaires. Vous pouvez y détailler la cérémonie, le choix du cercueil ou du faire-part. Ainsi, les proches seront assurés d’honorer les souhaits de la personne disparue et ils seront déchargés des problèmes d’organisation.

Anticiper le financement de ses obsèques

Les frais funéraires sont considérés comme une dette du défunt. Ainsi, s’il n’a rien prévu de son vivant, ce sont ses héritiers qui devront régler ces frais. Les obsèques peuvent coûter de 3 000 à 5 000 €, voire davantage, selon le niveau des prestations souhaitées. Quoi qu’il en soit, prévoir le financement de ses obsèques permet de solutionner un problème auquel nous serons tous confrontés un jour… tout en épargnant à ses proches des soucis financiers.



 


Notre conseil !
 

N'oubliez pas de prévenir vos proches de vos volontés et de l'existence de votre contrat obsèques.

C'est un sujet délicat ; bien souvent certaines personnes ne souhaitent pas l'aborder.

Remettez-leur une copie des documents importants, et prenez le temps de leur expliquer les raisons de votre choix en dédramatisant la situation.