Déshydratation : attention...

Avec les fortes chaleurs, la période qui s’étend du 15 juillet au 15 août est la plus propice à un épisode caniculaire en France.

Canicule : un danger pour les personnes âgées

Quand elle a lieu, la canicule peut avoir des conséquences désastreuses pour les personnes âgées. Certaines d’entre elles peuvent être victimes d’une déshydratation, qui se manifeste, dans bien des cas, par un dessèchement de la bouche, de la langue et de la peau. Des troubles de la conscience peuvent s’associer à une déshydratation, ainsi que des signes tels qu’une accélération du pouls ou une diminution du volume des urines.
Le coup de chaleur ne doit pas être pris à la légère puisqu'il peut être grave. Non soigné, il peut provoquer des troubles neurologiques, des atteintes au rein ou au cœur, le coma et même le décès.

La déshydratation chez les personnes âgées

Soyons vigilants : car la déshydratation chez des sujets âgés de plus de 80 ans doit être traitée rapidement. Il faut savoir que les réserves en eau d’une personne âgée sont moindres que chez une personne plus jeune.

D’autre part, certains traitements médicamenteux vont augmenter les effets néfastes d’une déshydratation.

Ajoutez à cela que quelque 20% des plus de 80 ans souffrent d’insuffisance rénale… autant de facteurs aggravants pour des personnes qui ont déjà tendance à boire beaucoup moins qu’il ne le faudrait.

Boire de l'eau régulièrement

Un bon conseil : en cas de fortes chaleurs, si vous vivez auprès d’une personne âgée, pensez à lui donner à boire tout au long de la journée, au moins deux litres d’eau par jour. Et n’oubliez pas de boire, vous aussi…