L’assurance décès : à quoi  ça sert ?

En cas de décès, personne ne souhaite laisser ses proches dans une situation financière délicate. Pour faire face aux dépenses liées au décès ou garantir la sécurité matérielle de ceux que vous aimez, la meilleure solution est de souscrire une assurance décès. A quoi sert-elle ? Quand souscrire ? Toutes les réponses en détail.

 

Une assurance décès : pourquoi y penser si tôt ?

Un décès et c’est parfois tout l’équilibre financier du foyer qui s’en trouve fragilisé. Alors même que les revenus sont en baisse, la famille doit rapidement assumer des charges supplémentaires : frais d’obsèques, droits de succession... L’assurance décès est là pour protéger financièrement vos proches grâce au versement d’un capital ou d’une rente.
Lors de la souscription, vous choisissez le montant du capital qui sera reversé à vos bénéficiaires.

A quel âge et jusqu’à quand peut-on souscrire ?

Le Plan Longue Vie est destiné aux personnes âgées de 40 à 82 ans au moment de la souscription.
Le Plan Longue Vie d’Aviva permet de transmettre en cas de décès un capital à la personne de son choix.

Le calcul des cotisations

Dans le cadre du contrat Plan Longue Vie, votre capital est fixé dès la signature de votre contrat et ne pourra jamais être diminué tant que vous payez vos cotisations.

Le choix du ou des bénéficiaires ne regarde que vous.

Aucun lien de parenté n’est nécessaire. Vous pouvez ainsi apporter une protection financière à une personne que vous souhaitez aider.


Nous souhaitons tous mettre nos proches à l'abri du besoin. Aussi, pour vous aider à faire face aux conséquences financières que peut entraîner votre disparition, Aviva vous propose le Plan Longue Vie : la garantie de transmettre un capital en cas de décès pour protéger efficacement l'avenir de votre famille.